Sentiment d'unité partagé

 

 

Parce que nous ressentons souvent dans la nature le bonheur d'exister,

un sentiment d'unité,

 

Parce qu'un coeur qui baigne de gratitude transmet cette résonance au corps et à l'environnement...

 

alors...

...comme des ronds dans l'eau...

 


 

 

J'aime marcher,

humer l'air,

voir sans être vue,

sentir mon corps qui marche,

entendre du silence,

découvrir la force et la beauté du monde.

Je me sens libre alors,

joyeuse de tous les possibles.

Cette nature m'émerveille,

elle est partout,

peut-être en moi aussi ?

 

 

                        Véronique A.


Quand le silence se fait présence,

quand tout l'être résonne 

d'un chant intérieur

en union avec toutes les essences et la beauté

que chaque jour la terre façonne

pour nous accueillir en son sein,

alors je me sens toute petite et pleine de gratitude

d'avoir à chaque instant de ma vie

la possibilité de voir, sentir, toucher, respirer

tout de ce monde

végétal, minéral, où

l'eau, le ciel, la terre et le feu

nous accompagnent

tout le long de notre passage terrestre.

Quelle merveille !

 

 

                               Evy


Gratitude envers la beauté de la nature et son harmonie, pour un doux rayon de soleil qui réchauffe en hiver, un oiseau qui chante quand le coeur est triste, ce double arc-en ciel après la pluie, à l'image d'un pinceau géant jouant sur sa palette de couleurs... La terre peut engendrer de telles splendeurs !

Gratitude quand après des déboires, la Vie se fait clémente, joyeuse, féconde, nourricière, facile.
Gratitude d'avoir la faculté de ressentir les liens qui nous unissent aux autres règnes : la force des troncs d'arbres où s'appuyer, le chant des ruisseaux où désaltérer son âme, la solidité des pierres pour ancrer nos pas. 

Gratitude envers ceux qui nous tendent la main, nous soutiennent, ne nous jugent pas, ont une parole de réconfort qui peut aider à ouvrir des portes. Ou qu'on voit simplement s'épanouir et aller sur leur chemin, loin des prédicats et des moules qui enferment.

Gratitude, c'est savoir remercier quand tout va bien, et ne pas seulement prier "les instances supérieures", le Ciel, quand tout va mal.

C'est aussi la magie du sourire qui se communique alentours ; il n'est que d'essayer pour voir sa puissance... Et tout devient gratifiant ! 

 

 

                             Martine Alix Coppier


Quelle représentation pourrais-je donner de la fleur, dans son essence,
Qu'elle place prend-elle dans mon existence,
Qu'elle louange est la mienne, qu'à son contact, mon regard, 
S'embue et s'émerveille, avec égard ?


Certainement, celle d'être une des réalités tangibles de ce monde invisible,
De cette perception de soi où l'éther nous ouvre à une autre dimension de nous-même !
La poésie qui la chante nourrit l'âme de celle ou celui qui lui ouvre ses sens.
Elle est un baume pour le coeur, elle enchante les esprits,
Et ceux-là s'émerveillent car la beauté engendrée le devient par ce verbe enchanteur
Qui sait avec ferveur, la révéler...

Osons l'annoncer: La poésie florale caractérise si bien la beauté de l'être,
Elle en est même une des composantes !
Cette floraison poétique serait-elle alors une invitation à l'élévation de notre âme ?

Que cette parole, avec ampleur,
Apporte le paisible dans notre coeur
Et qu'ainsi, par un doux ressenti,
Nous comprenions ce qui nous est acquis !

La fleur qui s'ouvre en nous, alors,
Nous rapelle au suc de notre âme,
Haute substance au goût sacré,
Toute empreinte de poésie lunaire,
Toute perlée de gouttes de rosée...

Celle-là distille un nectar des plus subtils,
Où, par quelque secrète alchimie,
Elle engendre certaine poésie 
Qui permet de n'en pas perdre le fil !

Puisse donc celle-là même fleurir, pour vous qui écoutez,
Et vous apporter quelque parfum
Et peut-être un jour, vous souviendrez-vous,
Que dans un ailleurs, celle-ci vous a nourrit comme du bon pain !!!
  
                       Richard Morin  
                            dit Mâche-Laurier